1400 places de port à terme à Port-Médoc

Extrait d’un article publié dans le Journal du Médoc le Vendredi 8 août 2014.

« Au crédit des prédécesseurs et après des années d’erreur, les tarifs du port s’étaient enfin alignés sur les concurrents atlantiques en janvier 2013. Les tarifs ont alors baissé de 30% et sont aujourd’hui plus que concurrentiels, souligne Jean-Baptiste Lunet, le directeur, puisqu’établis pour trois années sans augmentation ». La réaction des plaisanciers a été immédiate, et beaucoup de bateaux qui avaient déserté le port sont revenus. « 160 bateaux sont revenus en 2013, soit trois fois plus qu’avant, et nous avons enregistré 120 nouveaux emplacements depuis le 1er janvier 2014 ».

De belles perspectives pour l’avenir de Port-Médoc

« Aujourd’hui, le port accueille 700 bateaux avec 800 places en ponton, dont 40 places d’escale, mais il continue à perdre de l’argent. Il atteindra son point d’équilibre avec 1.000 bateaux, soit 300 de plus qu’aujourd’hui. Donc dès l’hiver 2014-2015, nous allons travailler à son extension en aménageant plusieurs pontons mis en place au fur à mesure de la demande enregistrée. Au total, l’extension est possible jusqu’à 1.460 bateaux et l’accord de la Caisse des dépôts et consignations est acquis pour le financement de la totalité des travaux, puisqu’il s’agit d’un aménagement structurant pour le territoire ».

Port-Médoc doit donc poursuivre inexorablement sa réorganisation jusqu’à l’exploitation du site dans sa totalité, participant ainsi grandement à la mise en valeur de la pointe Médoc avec des chiffres en nette progression, des services en place reconnus par les usagers et des projets structurants à court terme. La concession est acquise par Port Adhoc jusqu’en 2055, c’est dire que les quarante prochaines années devraient être dynamiques.  » Je mène des discussions avec les commerçants locaux et les différentes associations de plaisanciers et école de voile. À moyen terme, sans doute faudra-t-il faire vivre un salon annuel lié à notre activité. Il n’y a pas d’urgence pour autant, notre objectif premier, c’est le coeur de notre métier, c’est de faire vivre et réussir Port-Médoc tel une entreprise qui gagne. »