L’Hermione a atteint la côte américaine

Après plus de six semaines de traversée de l’Atlantique, l’Hermione a atteint la côte américaine ce mardi, et a été accueillie par le destroyer USS Mitscher au nom de la Navy au large de Norfolk.

Une frégate du passé

Il y a 235 ans, le 21 mars 1780, le marquis de La Fayette embarqua à bord de l’Hermione, frégate construite dans l’arsenal de Rochefort, qui lui permit d’apporter le soutien militaire et financier des Français aux insurgés américains pendant la Guerre d’Indépendance qu’ils menaient contre les Anglais.

Coupe longitudinale frégate

L’Hermione d’aujourd’hui

En 1992, sous l’impulsion de Jean-Louis Frot alors maire de Rochefort, l’association Hermione-La Fayette voit le jour, présidée par l’académicien français Erik Orsenna. L’association sera à l’initiative d’un projet titanesque, extraordinaire défi : reconstituer l’Hermione le plus fidèlement possible. C’est en 1997 que ce « projet Hermione » prend finalement forme, et le chantier est officiellement lancé.

En 17 ans, ce ne sont pas moins de 2 000 chênes français, 25 kilomètres de cordage, 1000 poulies, 2200 m² de voilure, etc. qui seront nécessaires à cet immense chantier, qui a attiré plus de 4 millions de visiteurs au cours de sa construction.

Le succès rencontré par cet incroyable projet lui a pratiquement permis de s’autofinancer pour ce qui représente un budget final d’environ 40 millions d’euros.

Toutefois, pour que le projet voie le jour, quelques infidélités ont dû être faites au modèle original : il a fallu apporter au bateau un peu du confort moderne permettant de traverser l’Atlantique tout en évitant les désagréments de voyage (hygiène, promiscuité) qu’ont vécu nos ancêtres.

Une traversée historique

La reconstitution de l’Hermione que nous connaissons, qui a largué les amarres au large de l’Île d’Aix face à Soubise le 18 avril dernier avec à son bord près de 200 membres d’équipage, a atteint les côtes américaines cette semaine, accueillie comme il se doit au nom de la Navy par le destroyer USS Mitscher.

Accueil Navy

Photo tirée du Parisien, 4 juin 2015

Son programme pour les quelques mois à venir est chargé, la frégate enchaînant les escales sur la côte américaine, au Canada et à Saint-Pierre-et-Miquelon avant de rentrer à Brest au mois d’Août. Le summum des festivités occasionnées par le passage de la frégate aura lieu le 4 Juillet à New York, où une manifestation très spéciale célèbrera l’anniversaire de l’Indépendance américaine sous l’œil ô combien symbolique de la Statue de la Liberté.

Suivez cette incroyable aventure au jour le jour sur le blog de l’Hermione !