Comment sécuriser son bateau afin de prévenir tout sinistre

Comment sécuriser son bateau afin de prévenir tout sinistre

« Les bateaux brûlent à cause des chargeurs, les bateaux coulent à cause des toilettes ». Cet adage est peut-être schématique, mais il traduit une réalité cruelle. Afin de sécuriser votre bateau sur votre place de port, à flot ou à sec, voici quelques règles essentielles à respecter et astuces à connaître.

Un bateau coulant sur sa place à flot, ou encore un bateau brûlant sur sa place à sec, voici deux types de sinistres, malheureusement plus fréquents que l’on imagine, engendrés par des dysfonctionnements pouvant facilement être évités par de bonnes habitudes à adopter par les plaisanciers.

La première cause de sinistre observée au sein des ports de plaisance est un problème électrique : une pompe à cale qui disjoncte, un chauffeur qui surchauffe, une batterie qui explose, etc. La seconde cause de sinistre constatée est l’entrée d’eau intempestive : des toilettes qui siphonnent, un presse-étoupe qui fuit ou encore un collier qui casse.

Les différents types de sinistres sur le port

Afin de prévenir ces types d’incidents et de sécurité son bateau sur sa place à flot ou sa place à sec, voici quelques règles de sécurité fondamentales à ne pas oublier :

  • Ne jamais laisser un bateau branché électriquement sans surveillance,
  • Ne jamais laisser la flottabilité d’un bateau être tributaire du bon fonctionnement d’une pompe de cale,
  • Toujours fermer les vannes des passes-coques lorsque vous quittez le navire,
  • Effectuer un carénage une fois par an afin de déceler les faiblesses de la coque (infiltration, passe-coque endommagé, presse-étoupe fatigué, etc.),
  • Penser à vérifier le circuit électrique et l’état des batteries.

Pour les propriétaires de voiliers, il est également très important de penser à dégréer vos voiles durant les longues périodes d’inactivitéAinsi, vous prévenez d’une part leur usure causée par les UV et d’autre part, vous prévenez les dommages liés aux tempêtes, les vents violants parvenant souvent à s’engouffrer dans les enrouleurs et ainsi déchirer vos voiles.

Sécuriser son bateau et sa place de port

Tout d’abord, un rappel qui peut paraître évident pour la plupart des plaisanciers mais oublié par d’autres : il est obligatoire d’assurer son bateau au minimum pour :

  • Les dommages causés aux tiers,
  • Les dommages causés aux ouvrages du port,
  • Le renflouement et l’enlèvement de l’épave en cas de naufrage.

De plus, si votre bateau est stationné à terre à l’année, en hivernage, ou encore en cours de carénage, il est primordial de ne pas encombrer les bers. En effet, en cas d’incendie, il est important de pouvoir déplacer immédiatement le bateau sinistré. Si les bers sont encombré par des obstacles, le bateau risque de brûler sur place, et le feu se se propager aux bateaux voisins.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *