Les circuits de navigation sur l’estuaire de la Gironde

Les circuits de navigation sur l’estuaire de la Gironde

banc de sable et phare plateau de cordouan

L’embouchure de la Gironde vous offre quatre axes principaux de navigation. Nous vous proposons ici de découvrir idées de circuits et itinéraires de navigation au départ de Port-Médoc sur l’estuaire de la Gironde :

Itinéraire 1 : La Grande Passe de L’Ouest

Itinéraire 1 : La Grande Passe de L’Ouest

Le premier circuit de navigation sur l’estuaire de la Gironde que nous vous proposons aujourd’hui est celui de la Grande Passe de l’Ouest.

Si vous préparez une croisière vers le Nord, pour vous rendre dans les pertuis charentais par exemple et y découvrir l’île d’Oléron et l’île de Ré, ou encore plus au Nord en naviguant sur les pertuis bretons jusqu’à l’île d’Yeu, cet itinéraire de navigation est une très bonne façon de vous y préparer.

Cette passe vous mènera jusqu’à la bouée BXA, la bouée d’atterrissage nord de l’estuaire de la Gironde, marquant le début du chenal. Celle-ci signale aux navires de commerce et de croisière qu’ils entrent dans l’embouchure de la Gironde.

Préparer votre navigation vers la Grande Passe de l’Ouest

Avant de larguer les amarres, il est important de se renseigner sur la formation de la houle. En effet, la navigation peut devenir inconfortable lorsque l’amplitude crête à creux atteint 1m50. Si c’est le cas, et qu’il s’agit de votre premier bateau ou que vous découvrez l’estuaire de la Gironde, il vous est conseillé d’être accompagné d’un chef de bord expérimenté.

Pour bien préparer cette navigation, il vous sera nécessaire de calculer l’heure de l’étale (la renverse du courant) en fonction de l’heure du retour souhaitée. En effet, nous vous conseillons de prévoir entre deux heures et deux heures et demie de descente en conditions météorologiques classiques. 

Au départ de Port-Médoc

Pour cette navigation, quittez Port-Médoc en gardant votre bateau à l’intérieur du chenal de grande navigation (bouées vertes à bâbord). En effet, les hauts fonds sont mouvants et nombreux dans cette partie de l’estuaire de la Gironde, et notamment à l’ouest de l’axe des bouées vertes.

Traversez l’embouchure de la Gironde pour rejoindre la côte charentaise et longez Royan et Saint Palais-sur-mer, pour arriver jusqu’à la Palmyre et la Bonne Anse. En effet il est préférable de naviguer côté Charente-Maritime lorsque vous emprunter la Grande Passe de l’Ouest en bateau car le courant de jusant, le courant créé par la marée descendante, y est favorable et les fonds y sont plus sains.

Le retour à Port-Médoc

Le retour à Port-Médoc, à la faveur du flot, vous offrira une vue imprenable sur les plages de la côte charentaise et les cabanes à Carrelet de l’Estuaire de la Gironde, ces cabanes de pêcheurs sur pilotis, patrimoine de la région. N’hésitez pas à vous appuyer sur un marégraphe pour cette partie de la navigation en direction de la Pointe de Grave et du Phare de Saint-Nicolas.

La dérive pour emmènera naturellement jusqu’à Port-Bloc, puis, une fois votre bateau à l’abris du courant de flot, vous pourriez rejoindre Port-Médoc.

Pour rappel, sur cet itinéraire, les points de vigilance sont :

  • La hauteur de la houle, 
  • La force du courant, 
  • Les hauts-fonds entre les bouées vertes et le plateau de Cordouan, 
  • Le banc de Saint-Georges vers lequel votre bateau peut dériver par courant de flot et dont l’extrémité ouest se trouve en ce moment à moins d’un demi nautique à l’est de la bouée rouge numéro 12.

Itinéraire 2 : La Passe Sud ou Passe de Grave

Itinéraire 2 : La Passe Sud ou Passe de Grave

La Passe Sud, ou Passe de Grave, bien qu’étant un itinéraire réservé aux plaisanciers expérimentés, représente un itinéraire de navigation de charme sur l’estuaire de la Gironde.

Cette passe vous mènera jusqu’à la bouée G, la bouée d’atterrissage sud de l’embouchure de la Gironde. Cette navigation particulièrement sympathique vous permettra de découvrir les côtes et les plages de Soulac-sur-mer. 

Au départ de Port-Médoc

En quittant Port-Médoc à bord de votre bateau, franchissez la Pointe de Grave puis le Phare de Saint Nicolas. Veillez à bien systématiquement conserver les bouées vertes à bâbord. De plus, passé Port-Bloc, il est important de bien arrondir votre cap afin que votre bateau reste à l’intérieur des bouées du chenal. 

Une fois passée la Pointe de Grave, écartez-vous des hauts fonds au niveau de la plage du sémaphore près des bancs Saint Nicolas. Vous pourrez ainsi profiter de cette navigation au large de Soulac tout en prenant la direction de la bouée d’atterrissage G en toute sécurité. 

Pour ce faire, veillez à toujours garder votre bateau à l’intérieur du chenal, les hauts fonds étant particulièrement présents entre Soulac et la plage de l’Amélie où ces derniers culminent. Vous pourrez d’ailleurs y apercevoir l’épave de L’Hollywood, ce paquebot américain venu s’échouer le 29 Novembre 1945 sur la côte Médocaine au niveau de la Pointe de la Négade.

Lorsque les conditions climatiques sont optimales, et que l’amplitude crête à creux annoncée est inférieure à 1m50, vous parviendrez alors jusqu’aux eaux bleues de l’Océan Atlantique, affranchies de l’influence des eaux de l’Estuaire de la Gironde. Une navigation idéale pour les plaisanciers amateurs du grand large !

Le retour à Port-Médoc

Le retour à Port-Médoc doit s’effectuer à la faveur du flot. Il sera donc une fois encore important de calculer l’heure de l’étale (la renverse du courant). Tout d’abord, alignez votre bateau sur la Pointe de Grave. Il est très important là encore de respecter les bouées vertes à l’approche des bancs de Saint Nicolas qui sont la partie la plus délicate de cet itinéraire dans la Passe Sud de l’Embouchure de la Gironde. Une fois les côtes du Verdon-sur-mer atteintes, arrondissez là encore généreusement la pointe afin d’éviter les hauts fonds mouvants de Saint-Nicolas devant le sémaphore. Au pied de la Pointe de Grave, les eaux sont saines, veillez toutefois à bien contourner les lignes des pêcheurs afin de respecter leur environnement de travail.

Selon le coefficient et l’heure de la marée, les abords de la Pointe de Grave peuvent être plus ou moins tumultueux avec parfois la formation de petites marmites (eau montant du fond et bullant en conséquence de jeux de courants sous-marins pouvant chahuter votre bateau).

Itinéraire 3 : Le Phare de Cordouan

Itinéraire 3 : Le Phare de Cordouan

Le Phare du Cordouan constitue constitue une des navigations les plus prisées de l’estuaire de la Gironde.

Aussi appelé l’Ile sans nom, le plateau du Cordouan se constitue d’un banc de sable situé dans l’Estuaire de la Gironde non loin de Port-Médoc, au large du Verdon-sur-mer. La navigation peut y être délicate en raison des fonds variables, et notamment lorsque les coefficients de marée sont élevés, favorisant l’échouage involontaire des bateaux. En revanche, lorsque les conditions climatiques sont réunies, il s’agit d’une des navigations les plus appréciées par les plaisanciers.

Préparer votre navigation vers le Phare de Cordouan

Afin d’optimiser votre demi-journée ou votre journée à bord de votre bateau, il est important de préparer votre approche. Pour ce faire, nous vous conseillons de quitter Port-Médoc environ deux heures avant la basse-mer. Selon les coefficients de marée, les courants portant en dehors de l’estuaire de la Gironde peuvent être plus ou moins intenses. Un premier courant vous porte vers le sud-ouest et un second courant vous porte vers l’ouest, et ces deux derniers se séparent sue la pointe est du banc de sable du plateau du Phare de Cordouan. Selon la poussée du vent, il vous sera possible de compenser par une dérive plus ou moins marquée de votre bateau.

Au départ de Port-Médoc

Au départ de Port-Médoc, prenez cap sur la Pointe de la Coubre, de l’autre côté de l’estuaire de la Gironde, vers la Palmyre et la Bonne Anse côté Charente-Maritime. Ce cap vous permettra de contourner largement la Pointe de Grave, et d’ajuster progressivement votre cap durant la navigation.

En période de vives-eaux, lorsque l’amplitude des marées est inférieure à la moyenne, les courants sont puissants sur la pointe est du plateau du Phare de Cordouan. Ce lieu et ses bancs de sable sont en perpétuelle évolution, et l’érosion du sable a pour conséquence l’existence de fonds variables.

Mouillage au Phare de Cordouan

Pour faire escale, une zone de mouillage est à votre disposition. Il vous est conseillé, selon votre tirant d’eau, de conserver une distance entre 30 et 40m avec le rivage quand vous maintenez votre bateau à l’ancre. Lorsque vous mouillez, veillez bien à ce que votre bateau soit face au courant. Si vous souhaitez débarquer sur le banc de sable, une annexe motorisée peut vous être très utile.

Votre escale pourra durer jusqu’à deux heures après la pleine mer.

➡️ Vous souhaitez en savoir plus sur le mouillage d’un bateau ? Rendez-vous dans la rubrique Astuces et Bonnes Pratiques de notre blog

Itinéraire 4 : Les Ports de la Rive Droite

Itinéraire 4 : Les Ports de la Rive Droite (partie 1)

Pour cette dernière suggestion de circuit de navigation sur l’estuaire de la Gironde, nous vous proposons de partir à la découverte des ports de la rive droite.

L’estuaire de la Gironde offre une multitude d’escales très plaisantes pour ceux qui souhaitent embarquer sur leur bateau à la découverte de la côte charentaise. Royan est la destination la plus connue mais nous pouvons vous proposer d’autres destinations moins fréquentées mais tout aussi agréables comme Meschers ou encore Mortagne. Nous vous proposerons donc avec ce dernier itinéraire de partir à la découverte des ports de la rive droite de la Gironde au départ de Port-Médoc.

Les ports de Meschers et Mortagne sont des ports à écluses. Ces dernières sont à ouverture et fermeture automatique, aussi, si vous souhaitez faire escale avec votre bateau, il est important de bien se renseigner au préalable sur les horaires. Les capitaineries des ports de Meschers et Mortagne proposent toutes deux une remise de 50% sur la place de port en escale pour les plaisanciers dont le port d’attache se trouve dans l’estuaire de la Gironde, comme Port-Médoc.

Le port de Meschers-sur-Gironde

Vous pouvez poursuivre votre navigation sur l’estuaire de la Gironde vers le port de Meschers. Nous vous conseillons d’arriver pendant la marée montante. Pour ce faire, longez les falaises de Meschers-sur-Gironde, côté Charente-Maritime, et contemplez les cabanes à Carelet, ces cabanes de pêcheurs sur pilotis, ainsi que les grottes du Régulus, ces habitats troglodytiques creusés dans les falaises de Merchers.

A l’approche du port de Meschers, arrondissez votre angle en veillant à bien placer votre bateau au centre du chenal d’accès au port menant à l’écluse. Pensez à signaler votre arrivée à la capitainerie sur le canal 9 de votre VHF. Le ponton d’accueil se situera légèrement sur bâbord, face à vous. Arrivés au montant pour faire escale une nuit au port, laissez-vous tenter par une belle balade à pieds jusqu’aux grottes du Régulus.

Itinéraire 4 : Les Ports de la Rive Droite (partie 2)

Le port de Mortagne-sur-Gironde

Pour le port de Mortagne, portés par le flot, longez la côte charentaise depuis Meschers-sur-Gironde en passant aux pieds de Talmont-sur-Gironde en tenant votre bateau à bonne distance des vasières, zone de sédimentation naturelle constituée de matériaux non sableux. Si vous faites route au large, par exemple si vous venez de Port-Médoc, attention à bien vous tenir à l’écart de la cardinale de l’Amiénois, cette épave de Talmont dont on peut encore apercevoir les mats durant les marées de vives-eaux.

A l’approche du port de Mortagne-sur-Gironde, à l’atterrissage, vous trouverez une bouée cardinale qui vous signalera la présence d’une digue s’avançant dans la rivière. Afin de respecter cette cardinale, alignez soigneusement votre bateau sur la bouée rouge car le flot aura tendance à vous pousser sur tribord. Puis, restez bien au centre du chenal d’accès, entre les roseaux, jusqu’à atteindre l’écluse du port. 

Voici quatre exemples de navigations sur l’estuaire de la Gironde qui vous permettront de découvrir les curiosités du magnifique plan d’eau. Pour des navigations plus longues, il vous est bien évidement possible de parcourir l’estuaire jusqu’à Bordeaux en suivant les bouées du chenal de grande navigation qui vous mèneront à bon port. Les différents horaires des écluses évoluent au fil de l’année, aussi, n’hésitez pas à contacter les capitaineries de vos ports d’escale avant de débuter votre croisière à travers l’estuaire de la Gironde depuis Port-Médoc.

Rappel important

Ces circuits sont donnés à titre indicatif mais ils ne se substituent en aucune manière à un manuel de navigation. Leur vocation consiste à présenter le champ des possibles sur le bassin de navigation. Avant toute sortie, il est primordial de consulter les conditions climatiques (le vent, la marée et le courant) et de vous assurer que votre bateau contient l’équipement de sécurité obligatoire à bord d’un navire de plaisance prévu dans la division 240. La liste complète est téléchargeable sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire : www.ecologique-solidaire.gouv.fr.