Port Adhoc amorce son développement en Europe en intégrant trois nouvelles marinas à son réseau de ports

Port Adhoc amorce son développement en Europe en intégrant trois nouvelles marinas à son réseau de ports

Le Groupe Port Adhoc, 1er acteur privé de la gestion d’infrastructures portuaires dédiées à la plaisance en France, intègre au sein de son réseau les trois marinas du Groupe hollandais Thuishavens.

Le Groupe hollandais Thuishavens compte trois marinas situées près d’Amsterdam et Rotterdam : Marina Muiderzand, Jachthaven Naarden et Jachthaven Bruinisse. En intégrant ces dernières au sein de son réseau, le Groupe Port Adhoc compte désormais 8600 places de ports à sec et à flot, en Méditerranée Ouest, Atlantique, Manche et Mer du Nord. 

En parallèle de l’extension de son réseau de ports en France et en Europe, le Groupe Port Adhoc entend poursuivre la mise en œuvre de sa stratégie d’accompagnement des ports de plaisance dans leur transformation. En effet, cette mutation s’appuyant sur la modernisation des différents outils de gestion portuaires, Port Adhoc conçoit, développe et déploie un ensemble de projets technologiques permettant d’améliorer les process de gestion, l’entretien des infrastructures et la relation clientèle. Toutes ces nouvelles technologies sont pleinement intégrées dans un nouvel outil de gestion de la relation client développé par Port Adhoc depuis fin 2017 : VEGA. 

VEGA est une application web multi-supports (ordinateur, tablette et smartphone), comprenant toutes les fonctionnalités nécessaires à la gestion d’un port de plaisance. Il prend la forme d’un CRM (Customer Relationship Management) comprenant à la fois des modules de gestion classiques (gestion administrative, relation commerciale, facturation et comptabilité client, etc.) ainsi que des modules innovants de gestion de l’infrastructure (cartographie dynamique du port et bathymétrie, diffusion WiFi, réseaux d’eau et d’électricité, surveillance et accès sécurisé).

« Cette nouvelle plateforme de gestion permettra de digitaliser la relation client et de proposer des nouveaux services à nos clients en phase avec les tendances de consommation actuelles. L’objectif est de faire de cette plateforme la porte d’entrée digitale de tout l’écosystème portuaire mais aussi touristique. Elle sera également connectée avec les différents équipements innovants du port que nous mettons en place, comme le réseau d’écobornes connectées permettant une gestion raisonnée des fluides, que nous avons développé en partenariat avec des professionnels du secteur. » précise Gilles Tersis, Président du Groupe Port Adhoc.

A terme, Port Adhoc a pour ambition d’offrir aux plaisanciers une « expérience plaisance » exhaustive en connectant l’ensemble des acteurs de l’écosystème portuaire et touristique. En effet, pour faciliter la navigation des plaisanciers et accueillir une nouvelle clientèle, plus intéressée par l’usage que la propriété, Port Adhoc teste de nouvelles offres de services innovantes comme la création de Boat Clubs fonctionnant sous forme d’abonnements, la structuration du service offert par un ou plusieurs réseaux de professionnels ou encore la mise en place d’un guichet unique offrant aux clients des loisirs élargis, outre la simple réservation d’une place de port.

Ainsi, le rapprochement de Port Adhoc et Thuishavens permettra de mutualiser les investissements liés à l’adaptation des différents services existants et la mise en place de nouvelles offres en phase avec les nouvelles tendances de consommation sur l’ensemble des ports du réseau.

A propos de Port Adhoc

Port Adhoc est un groupe privé qui développe et gère des ports de plaisance en France et en Europe depuis une quinzaine d’années. Aujourd’hui, le Groupe exploite 10 ports en France et aux Pays-Bas : 5 marinas (Port-Médoc, Port-Barcarès, Jachthaven Naarden, Marina Muiderzand et Jachthaven Bruinisse), 3 ports à sec sur rack à Paimpol (22), Bayonne-Anglet (64) et Leucate (11) et enfin 2 ports mixtes : Port Napoléon (13) et Soubise (17). Ces différents actifs représentent un total d’environ 8600 places de port. Dans un marché en pleine mutation qui passe d’une logique de propriété à une logique d’usage, Port Adhoc a pour ambition d’accompagner les territoires dans la promotion de leur offre de loisirs et ainsi rendre accessible la navigation de plaisance, non plus seulement aux passionnés, mais aussi à un public plus large et transgénérationnel. C’est la raison pour laquelle le Groupe développe et déploie des outils de gestion commerciaux et des équipements portuaires innovants qui permettront de proposer ces expériences nouvelles aux plaisanciers. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *